Fr / En

Double dispatch extensible en C++

Ces temps-ci, j’essaie de vérifier la validité d’une petite astuce permettant à l’auteur d’une bibliothèque C++ d’exposer une API permettant du double dispatch grâce à un visiteur extensible aux types définis par l’utilisateur. La grande question : est-ce que ma solution est valable pour tous les compilateurs et respecte le standard du langage ? Le but de ce post est de revenir sur ce travail : présenter le besoin de départ, les difficultés rencontrées, et enfin quémander l’avis de gens plus compétents que moi. :)

Repartons du début : qu’est-ce que le dispatch dynamique ?


Dispatch dynamique

Le dispatch dynamique est le procédé responsable, à l’exécution, de la résolution des appels de fonctions en fonction du type des arguments. En C++, ce procédé est utilisé pour les méthodes virtuelles, en conséquence de quoi il est restreint à ce qu’on pourrait traduire en dispatch unique : la résolution ne se fait qu’en étudiant le type d’un seul objet, celui sur lequel la méthode virtuelle est appelée. En pratique, les compilateurs l’implémentent via une vtable, mais il me semble que c’est un choix d’implémentation et que le standard ne préconise rien à ce sujet.

Dans l’exemple ci-dessous, l’appel b->onClick(l) est donc “dispatché” à l’implémentation de onClick de la classe Button. Il n’y a aucun moyen, via ces méthodes virtuelles, de dispatcher l’appel à des implémentations différentes en fonction du type de l.

class Element {
  public:
    virtual void onClick(Element* sender) = 0;
};

class Button : public Element {
  public:
    virtual void onClick(Element*) {
      std::cout << "You clicked on a button!" << std::endl;
    }
};

class Label : public Element {
  public:
    virtual void onClick(Element*) {
      std::cout << "You clicked on a label?" << std::endl;
    }
};

void main() {
  Element* b = new Button();
  Element* l = new Label();
  b->onClick(l);
}

Bien sûr, tout le problème vient de cette limitation du C++. Si le langage supportait le dispatch multiple, grâce à des “multi-méthodes” par exemple, cet article n’aurait aucune raison d’être. Mais hélas, les multi-méthodes ne sont pour l’instant rien de plus qu’une simple proposition.

Mais du coup, comment contourner cette restriction ; comment faire du double dispatch en C++ ?


Les Visiteurs

Un des design patterns du Gang of Four, le Visiteur, est la réponse usuelle à cette question. Bien qu’un peu verbeux, il est en effet une solution à la fois simple et efficace. Il suffit de définir une interface Visitor dotée d’une méthode virtuelle pure pour chacun des types sur lesquels le premier dispatch est effectué. Il suffit ensuite d’implémenter des classes qui héritent de Visitor pour obtenir du double dispatch.

class Visitor {
  public:
    virtual void apply(Button*) = 0;
    virtual void apply(Label*)  = 0;
};

class Button : public Element {
  public:
    virtual void apply(Visitor* v) {
      v->apply(this);
    }
};

class Label : public Element {
  public:
    virtual void apply(Visitor* v) {
      v->apply(this);
    }
};

class IdentificationVisitor : public Visitor {
  public:
    virtual void apply(Button*) { std::cout << "Button!" << std::endl; }
    virtual void apply(Label*)  { std::cout << "Label!"  << std::endl; }
}

C’est assez verbeux, puisque pour chaque fonction sur laquelle on veut faire du double dispatch il faut créer une nouvelle classe héritant de Visitor. Mais, bon, ça marche. Et, bonus : un visiteur est une bonne manière d’utiliser le mécanisme de dispatch dyamique pour ajouter du comportement supplémentaire à une hiérarchie de classe tout en respectant le principe de responsabilité unique. Rien que du bon.

Mais cette approche a une grosse limitation : la liste des classes doit être exhaustivement connue au moment de la déclaration de Visitor. Si ces classes sont dans une bibliothèque, alors un·e utilisateur/trice ne peut les étendre avec ses propres classes et utiliser le Visitor dessus…


Les macros à la rescousse

Dans le cas mentionné ci-dessus dans lequel on souhaite étendre une hiérarchie de classe, une autre approche serait d’utiliser des macros afin d’étendre la définition de Visitor pour y ajouter les méthodes nécessaires à l’utilisation des types définis par l’utilisateur. Avec cette solution, la bibliothèque ne peut plus utiliser de visiteur en interne, n’ayant pas la définition complète de Visitor au moment de sa compilation.

Le code ci-dessous montre un petit exemple de ce à quoi une solution de ce genre pourrait ressembler.

// dans la bibliothèque

class Visitor
{
  public:
#ifdef USER_TYPES
    BOOST_PP_MAGIC_MACROS(USER_TYPES)
    // déclaration de "apply" pour chaque type dans USER_TYPES
#endif
    virtual void apply(const Button&) const = 0;
    virtual void apply(const Label&)  const = 0;
};

class Button : public Element {
  public:
    virtual void apply(Visitor* v) {
      v->apply(*this);
    }
};

class Label : public Element {
  public:
    virtual void apply(Visitor* v) {
      v->apply(*this);
    }
};


// dans le client

class TextBox;

#define USER_TYPES (TextBox)
#include <library>

class TextBox : public Element {
  public:
    virtual void apply(Visitor* v) {
      v->apply(*this);
    }
};

Ça n’a pas l’air mal. Visitor contient bien des déclarations pour le type défini par l’utilisateur, ce qui signifie que nous avons bien atteint notre objectif de double dispatch extensible, non ? Hé bien… pas tout à fait. Il reste un tout petit problème…


(╯°□°)╯︵ǝןqɐʇʌ

Le problème vient du fait qu’à la compilation le client et la bibliothèque voient deux versions différentes (et incompatibles) de Visitor, et génèrent donc deux vtables différentes. Et tant g++ que clang acceptent de les fusionner sans le moindre avertissement. L’horrible résultat ? Du dispatch silencieusement erroné à l’exécution ! Sans le faire exprès, j’ai réussi avec du code en apparence très simple à atterrir à pieds joints dans la terrible zone des “comportements indéfinis du compilateur”, dont j’ignorais l’existence et pour lesquels je viens de créer ce terme.

Compiler avec g++ -fdump-class-hierarchy permet d’étudier l’agencement des différentes versions de la vtable de Visitor. Le petit tableau ci-dessous en montre le contenu dans les deux unités de compilation.

offset library.o client.o
0 0 0
8 destructor destructor
16 apply(Button) apply(TextBox)
24 apply(Label) apply(Button)
32   apply(Label)

Et donc, au moment de linker, que se passe-t-il ? Encore une fois, tant g++ que clang choisissent silencieusement la plus volumineuse des deux, définie dans le client. Ce qui signifie que tous les appels à des méthodes de Visitor compilés dans la bibliothèque se retrouvent redirigés en fonction de cette nouvelle table ; autrement dit, Button::apply(Visitor*) appelle donc Visitor::apply(const TextBox&) au lieu de Visitor::apply(const Button&), au runtime ! Le genre de trucs qui peut foirer de tas de manières, toutes aussi silencieuses qu’intéressantes…

Une solution aussi rapide qu’inacceptable serait de réordonner la déclaration de Visitor, de manière à ce que les méthodes supplémentaires ne soient définies qu’après celles de la bibliothèque, préservant ainsi l’ordre de la vtable du client. Certes, ça “marche”, mais ce n’est pas fiable. Une meilleure solution serait de faire en sorte que la vtable ne soit pas générée du tout dans la bibliothèque…


Comment se débarrasser d’une vtable

Le meilleur moyen de n’avoir aucune vtable pour Visitor est encore… de ne pas déclarer Visitor ! La prédéclarer est suffisant pour déclarer les méthodes apply dans les headers. Le seul endroit où la prédéclaration ne suffit pas est bien entendu là où le contenu de la classe est nécessaire : dans l’implémentation de ces méthodes. Il ne reste plus qu’à trouver un moyen simple d’avoir tant la déclaration de Visitor que l’implémentation des apply dans le client, et le tour est joué.

Le moyen le plus simple que j’ai trouvé pour l’instant est de les mettre dans un header séparé, jamais inclus dans la bibliothèque elle-même, et inclus dans une seule unité de compilation du client (pas dans un header). La bibliothèque ne voit ainsi qu’une prédéclaration de Visitor, aucune vtable n’est générée. Le seul inconvénient de cette méthode est qu’elle nécessite une manipulation spécifique de la part du client (inclure ce fameux header), quand bien même l’utilisateur/trice n’a pas l’intention d’étendre le visiteur avec ses propres classes.

OH NOES

The only good vtable is a dead (or missing) vtable.


I can has reviews?

Eeeet… ça marche ! De ce que j’ai pu comprendre, il semble impossible que du code erroné / une vtable conflictuelle soit généré·e à partir d’une simple prédéclaration. Mais avant de me réjouir : j’aimerais avoir un deuxième avis, un regard neuf, une vérification. Un exemple simple qui marche est sur Github. Tout retour sera apprécié à sa juste valeur. Merci d’avance ! :)

Vous avez aimé cet article ? Réagissez par email ou sur Twitter !